Nuit Blanche en perspective

Nuit Blanche en perspective

En cette année 2016, votre Nuit Blanche sera amoureuse. Ainsi en ont décidé les organisateurs qui, s'inspirant du très romantique "Rêve de Poliphile", nous plongent dans les affres et les délices de l'amour au fil d'un périple qui ne s'éloigne jamais trop de la Seine et de ses ponts, si chers aux poètes.

 

L'amour dans tous ses états

L'amour en rêve, ou le rêve de l'amour, le chagrin, le renoncement, la trahison mais aussi - heureusement - la volupté, l'enchantement, le bonheur absolu trouvent leur illustration au fil des 35 œuvres exposées entre l'Ile de la Cité et Javel. Vous passerez - peut-être - la forêt mystérieuse de Stéphane Thidet, ressentirez - probablement - la fragilité que confère l'état amoureux en découvrant les totems flottant sur l'eau de la plasticienne américaine Bridget Polk. Votre cœur est brisé : rendez-vous de toute urgence à l'atelier de réparation de cœurs. Installé en fin de parcours, il console de tous les chagrins, réchauffe toutes les âmes qui n'ont pas encore trouvé leur Polia.

 

"Ta nuit sera blanche"


Telle est la prédiction que les Chats d'Alain Séchas font à Poliphile. Solidaires, ils attendent eux aussi le retour de l'être aimé mais, félins obligent, prestement postés à la Gare de Lyon dont ils ne bougeront sous aucun prétexte. On les comprend : à leurs côtés, le perfomer Abraham Poincheval guettera aussi, juché sur un mat à 15 mètres du sol, l'ouverture de cette nuit si prometteuse. Marie et Carl Burgundy sont bien entendu aussi de la fête. Ils ont déjà passé leurs manteaux, noué leurs écharpes et enfilé leurs gants. Fins prêts, ils ont hâte, et peur aussi, de vivre à nouveau toutes ces émotions nées de l'amour, les plus douloureuses comme les plus enchanteresses. Mais quel que soit le point d'arrivée, le parcours est toujours si riche !

 

~oOo~

Hôtel Burgundy Paris, un hôtel 5 étoiles à Paris, au coeur du 1er arrondissement